Peindre, c’est tripal !

Un nouvel article paru dans la presse locale : à lire dans L’Indépendant du 16 février 2019

Un avant-goût…
Ne lui parlez pas de Pierre Soulages. Un jour à la TV, il l’a vu verser de la peinture noire sur une toile « et il y avait un type, en dessous, qui raclait la surface… Peindre, c’est pas ça. Peindre, c’est tripal ».

peintre Jean Valina
Jean Valina. Photo Nathal:ie Amen-Vals, L’Indépendant, février 2019.